« Fake news »

 

 

« Fake news »   Fausses informations

 

 

« J’ai décidé que nous allions faire évoluer notre dispositif juridique pour protéger la vie démocratique  de ces fausses nouvelles….. » a déclaré le Président Macron lors de ses vœux à la presse le 3 janvier dernier, en indiquant  l’instauration prochaine d’une loi contre les « fake news ».

Cette nouvelle forme de désinformation  souvent déstabilisante  est pratiquée  par certains à grande échelle, parfois même orchestrée par des puissances étrangères !  Cela peut n’être aussi que de petits « arrangements » avec la réalité, une manière biaisée de réécrire les faits pour crédibiliser un argumentaire et soutenir un raisonnement évidemment faux.

Un « sport » très prisé dans les milieux politiques, comme le prouve la séquence que nous venons  de vivre depuis le 17 janvier, suite à  la déclaration d’abandon de Notre-Dame-des-Landes, par le Premier Ministre ! La politique n’a jamais été avare de mauvaise foi et  une nouvelle fois …. quel florilège de fake news (grâce aux non-dits)  !

En  effet, le gouvernement, affirme-t-on, « a fait preuve de décision, refusant de repousser à plus tard son choix » mais en réalité  il n’avait plus aucune possibilité  de report  puisque l’autorisation de lancer les  travaux  ne courait juridiquement que jusqu’au  9 février prochain.  Par ailleurs  « Un courage que n’ont pas eu les précédents gouvernements, de gauche comme de droite, depuis des décennies », argumentent ceux qui feignent d’ignorer que l’invraisemblable  kyrielle de recours en justice (plus d’une centaine..) ne s’est achevée qu’en début 2013 ,et que de ce fait le moindre coup de pioche donné avant ce terme aurait été illégal !

Quand bien même on  introduirait une nouvelle loi , celle-ci devrait s’inspirer des principes d’un code de bonne conduite triangulaire entre :  les Acteurs, les Médias, et l’Etat. Chacun doit s’engager à balayer devant sa porte en s’imposant un contrôle rigoureux de la qualité des informations qu’il reçoit et qu’il communique.

                                                                    Extrait textes de  Nicolas Beytout et François Géré (dictionnaire de la désinformation)

×