PALAIS DES CONGRES de ROYAN

 

 

Royan : la réhabilitation du Palais des congrès débutera dès octobre

Publié le par Ronan Chérel.

Le Palais des congrès de Royan retrouvera, plus tôt que prévu peut-être, la façade d'origine imaginée dans les années 1950 par l'architecte Claude Ferret, dont le fils Pierre sera en charge, justement, de la réhabilitation

R. C.

Initialement prévu pour s’opérer de début 2019 à 2022, la rénovation de l’édifice sera engagée en octobre et pourrait être achevée dès "début 2020"

La réhabilitation du Palais des congrès devrait finalement être engagée dès le 1er octobre. Les travaux seraient alors condensés dans un laps de temps de 18 mois, afin de disposer d’un Palais des congrès métamorphosé dès "début 2020". Patrick Marengo, le maire de Royan, a confirmé ce nouveau calendrier, qu’il avait déjà évoqué la veille en public lors de la présentation du projet d’aménagement et de développement durable (PADD), socle de la révision du Plan local d’urbanisme.

Patrick Marengo avait déjà fait mention textuellement de cette nouvelle échéance dans le nouveau numéro du magazine municipal, "Royan Mag", distribué ces derniers jours. Le maire espère "une inauguration totale ou partielle début 2020". Il "fai(t) par ailleurs étudier la gestion par une structure privée de cet outil économique" que la municipalité veut voir à nouveau accueillir régulièrement des congrès et colloques.

La réhabilitation du Palais des congrès aboutira à la rénovation complète de la grande salle Saintonge, au retour à la façade d’origine, à la suppression du "cube", l’extension vitrée à l’arrière du Palais des congrès d’origine. Les travaux devaient initialement débuter début 2019 et s’étaler jusqu’en 2022.

http://www.sudouest.fr/2018/02/26/royan-la-rehabilitation-du-palais-des-congres-debutera-des-octobre-4232266-1510.php

 

Cela fait 25 ans que Royan cherche à remplir son palais des congrès.

Quelles sont les études de faisabilité qui ont été faites ?
On attend depuis 25 ans la ligne directe de Paris Royan !

 

Pourquoi dépenser l'argent du contribuable pour un palais des congrès classé des années 50,

mais absolument pas adapté à la demande actuelle,

 

Cout de la rénovation!!

Compte rendu du conseil municipal du 14/03/2017 il est noté :  

 " projet à engager.. 7.200.000 € " (mini.)  

 

 

Voir le rapport suivant.

 

Les Palais et Centres de congrès vivent en dépendance totale de leur environnement. D’une part, il faut que la destination soit :

 

attractive et valorisante, car les congrès et conventions sont faits pour communiquer et si possible une bonne image. Les refontes de centre villes, mais aussi la mobilisation des collectivités autour de l’accueil des congrès ont un effet bénéfique.

 • facilement (et rapidement) accessible en voiture, en train (TGV), voire en avion. Bien des villes oublient qu’un acheminement avec un aéroport mal desservi ne peut pas leur permettre d’accéder à la clientèle internationale.

 • bien équipée en hôtels, de haut et surtout de moyen de gamme et idéalement avec de grandes capacités.

Car il n’est pas envisageable d’éclater des congrès/conventions en de multiples petits hôtels, ce qui rendrait très complexe et pénible l’organisation et représenterait une énorme perte de temps. Et quand cette offre hôtelière existe quantitativement dans la destination, elle n’est pas toujours disponible, les hôteliers préférant souvent favoriser la clientèle individuelle plus rémunératrice pour eux. On voit également fréquemment que les hôteliers ne jouent pas le jeu du Palais des congrès ayant un fonctionnement plutôt court-termiste et refusant de bloquer leurs plannings aux congressistes. Parfois également, l’offre hôtelière n’est pas de qualité suffisante. Cette situation de carence hôtelière, quantitative et/ ou qualitative, peut faire perdre des manifestations par des clients souhaitant venir pour 2 à 3 journées, au détriment immédiat des Centres de congrès. !

Beaucoup de Palais et Centres de congrès ont pris un coup de vieux et les nouvelles réalisations, modernes, écologiques, technologiques et créées parfois dans des sites historiques ont de quoi attirer la clientèle.

Même modernisés, les bâtiments anciens à l’architecture dépassée, ont du mal à relancer la machine commerciale et sont concurrencés par les ensembles neufs. ! Les conditions de commercialisation sont devenues très compliquées, comme pour l’ensemble du secteur touristique. Lors des études commerciales que Coach Omnium réalise sur des Palais des congrès, nous avons souvent été surpris par les différences de professionnalisme qui existe entre les équipes commerciales des différents établissements. Il faut dire à leur décharge que la concurrence est de plus en plus agressive et forte, et que les clients sont volatiles. Sans compter que ces derniers jeûnent sur leurs budgets. Quoi qu’il en soit, bien des Centres de congrès ne fonctionnent pas correctement parce que leur équipe commerciale n’est pas à la hauteur, mais également et plus couramment parce qu’on ne leur donne pas les moyens suffisants en personnel et en budgets pour travailler. Le fait de confier les Palais des congrès en gestion à des professionnels (en délégation de service public, par exemple) réduit fortement cette situation de fragilité commerciale que l’on peut observer ici et là. De la même façon, la démarche de « marques » pour les destinations, comme OnlyLyon, So Toulouse ou Enjoy Montpellier, ou encore la mise en place de Convention Bureaux forment un tremplin commercial fort, même si cela n’est pas toujours suffisant.

Du coup, ne disposant pas de tous ces atouts, bien des Palais des congrès  vivotent avec une clientèle essentiellement régionale ou de proximité, ce qui n’est pas de nature à favoriser un bon régime économique.

 

http://www.coachomnium.com/refonte/wp-content/uploads/2015/10/rapport-palais-congres2015-coach-omnium.pdf

×