Créer un site internet

« Médaille d’Or Française »

 

                                                                                                           

 

 PARTICIPATION du Pays Royannais

à la « Médaille d’Or Française »       

des Dépenses Publiques et des Recettes fiscales !  

 

     Parmi tous les budgets des Communes et de l’ intercommunalité C.A.R.A. en  2019,

il est prévu TROIS  GRANDES dépenses , (avec l’argent des Contribuables ) suite aux décisions  des Elus .

 

     (1)  A ROYAN : « Ville Centre » de l’Intercommunalité :   pour  7.200.000 €  (minimum.)    rénovation du Palais des Congrès .

La Municipalité compte attirer davantage la clientèle  par une rénovation complète de la grande Salle Saintonge et de la façade avec extension vitrée à l’arrière !

 Royan a un  palais des congrès  non attractif, car il n’est pas  rapidement accessible par la route, le train (pas de TGV..) , ou par voie aérienne , et par ailleurs  l’équipement hôtelier de moyenne ou haut de gamme est très restreint 

(voir rapport…. pourquoi la plupart des palais ou centres de congrès français actuels « vivotent » !)   

Alors pourquoi  l’argent des Royannais doit-il être  dépensé pour ces travaux ?

 

     (2) A SAUJON  :               pour 3.486.942 € H .T. (minimum). une Gare « MULTIMODALE » 

Suite à une première gare « multimodale » à Royan (effectuée pour 5.600.000 € par la CARA)

en terminus d’une voie unique jusqu’à Saintes et non électrifiée jusqu’à Angoulême,

une deuxième gare (à 13kms de royan) est réalisée grâce à  la CARA !

Malgré  un accès par train en pays royannais qui restera longtemps encore très limité et peu rapide

(4 h.mini. de trajet Royan-Paris) .  

C’est encore une dépense importante de gare (non nécessaire) , effectuée avec l’argent des contribuables !

     (3) C.A.R.A.      pour 8.571.600 €  T.T.C. (minimum.!)       

 Construction de 5.000 m.2   de Bureaux, supplémentaires dont 4.000 m.2 pour le « Nouveau Siège »,

et 1.000 m.2 pour une « Maison des entreprises » , dans le quartier de la gare .        

 Le Vice-président chargé des finances de la CARA a indiqué au journaliste de Sud-Ouest le 29 mars :« Au regard des effectifs de la CARA 176 Agents aujourd’hui…, des compétences et du budget assumé par l’intercommunalité,

le coût de ce projet ne me paraît pas démesuré., d’autant que je ne m’inquiète pas pour l’utilisation des locaux occupés actuellement »

Cette déclaration est en totale contradiction avec le constat des contribuables du pays royannais

vis à vis des dépenses de la CARA qui sont de plus en plus importantes, (très souvent hors service public,) et qui ne réduisent pas celles des Communes !  

Mais l’ augmentation « démesurée » de la double  fiscalité locale  permet l’ inflation continue des dépenses .  

Les participants de la réunion / débat du 12 Février à la Maison des Associations ont fait part, à ce sujet,

de leur vif mécontentement ! 

Vu sur le site du gouvernement www.collectivités-locales.gouv.fr, cet état de fait  est confirmé par  les chiffres des recettes fiscales locales de 2008 et de 2017 (en euros par habitant).

                     ( L’année 2018 n’est pas encore publiée sur ce site gouvernemental .)

                                   

                         Du 1/01/2008 au 31/12/2017

                              INFLATION = + 11,6 %       

                     TOTAL des TAXES et IMPÔTS  LOCAUX :

          de la C.A.R.A. : en 2008  :  289 €  /             en 2017 :  563 €   (  par habitant)

                      soit une augmentation de : + 94 ,81 %          après 10 ans                

           _____________________________

                       -  aux mêmes dates, pour les 34  Communes

                l’augmentation moyenne est de : + 18 , 80 %

       de ROYAN ville Centre : en 2008 : 1.074 € /        en 2017 :  1.388 €    ( par habitant)

                        soit une augmentation de : + 29,24 %

   Voir la liste des 34 communes avec les chiffres  2008 et 2017 et l’écart pour   chacune d’elle….

  

23 Communes / 34 ont une augmentation  supérieure à l’inflation  

         L’ augmentation maximale est à  St Sulpice-de-Royan : + 51,23 %  

                                                                   (en 2008 : 285 € /          en 2017 :  431 € )

où sont les économies dues aux mutualisations de compétences

que devait générer l’ intercommunalité pour les Communes ? 

 

Pour information : quand un Responsable communal ou intercommunal annonce « qu’il n’y a aucune augmentation d’impôts locaux  (foncier ou habitation)  ,  car les taux sont restés identiques aux précédents » .. il oublie ..de dire.. que la base de calcul  (dont le montant est précisé chaque année par l’Etat) est toujours supérieure à l’inflation !   

EXEMPLE pour l’imposition du foncier à payer en  2019   hausse de la base  + 2,2 %  ,     avec une inflation de 1,8 % ,   soit une augmentation de la base de 22,2 % par rapport à l’inflation !

 

 

Tableau e