lettre aux Députés de Charente-Maritime :

 

 

      

             

                             Petit logo

                                                                                                                                                                                           Le 14 octobre 2017

 

                                                                                                                                       A l’attention de Madame et Messieurs les Députés

                                                                                        de Charente-Maritime :

 

                                                                                         Mme F. TUFFNELL , Mr O. FALORNI, Mr JP. ARDOUIN

                                                                                                                           Mr R. GÉRARD, Mr D. QUENTIN

( Lettre ouverte)

 

Madame, Messieurs  les Députés.

Début août 2017, l’Assemblée Nationale a adopté à une très large majorité la loi  de  moralisation de la vie publique. Parmi les changements adoptés, il est à noter que l’I.R.F.M. ou indemnité représentative de frais de mandat de 5.840 €  payée mensuellement  à chaque Député se fera sur justificatifs.

La modification va permettre l’exonération de la C.S.G. sur les sommes perçues par chaque Elu.

Cette suppression  représente sur le quinquennat en cours un manque à gagner de plus de 16 millions d’euros pour les Caisses  de  l’Etat !

Par ailleurs, qui contrôle les justificatifs ? Quelles sont les règles à ce sujet ?

Tout ceci se fait dans le cadre d’une loi dite de « moralisation de la vie publique » par  nos législateurs qui se votent  une exonération d’impôt tout en voulant demander  « en même temps » aux Français une augmentation de 1,7 point de la C.S.G.,  afin de dépenser plus ,et assainir légèrement les finances publiques.   

Ce matraquage fiscal  « sélectif » devient  vraiment scandaleux !            

Les députés sont-ils bien moins lotis que tous les  français  qui n’ont pas plus de 1200 € par mois  pour vivre ? ? 

 

A partir du 16 octobre prochain vous devez examiner et voter le budget pour 2018 présenté par le gouvernement.  Vos électeurs, étant  tous des contribuables, vous demandent de tout mettre en œuvre pour déposer un maximum d’amendements et de faire preuve d’audace pour forcer le Gouvernement à revoir son budget.

Nous vous demandons de faire arrêter cette politique du pire, avec  toujours plus d’impôts et de dépenses publiques, qui ruinent progressivement notre Pays et font fuir nos enfants ! Il faut éliminer tous les gaspillages ou gabegies de (notre) argent  qui actuellement  permet, par exemple, « les recasages dorés » des amis politiques en Ambassadeurs thématiques, en Préfets hors-cadre, ou en Membres d’une des 300 Commissions existantes et  du Conseil Economique et Social  etc. etc …        

OUI,  la diminution des dépenses publiques (et donc des impôts ) est possible, si nos Elus veulent faire les véritables réformes de structures indispensables , comme  d’autres pays Européens  l’ont fait avec succès, avant nous !

Tout en comptant sur l’engagement de chacun de vous en faveur d’une meilleure gestion de notre pays, les électeurs/contribuables que nous sommes vous présentent leurs meilleures salutations.

Pour l’association Contribuables du Pays Royannais

×